"Le Petit Label caennais ressemble chaque jour un peu plus à un grenier aux trésors où il fait bon musarder en quête de pépites et raretés, qui n’en sont pas seulement en raison de la faible quantité de disques produite (en règle générale, une centaine d’exemplaires numérotés) et de leur conditionnement cartonné - une plus-value conférant à l’objet une vraie valeur -, mais aussi parce que la musique y est le reflet d’une liberté tout à fait réjouissante. Et ça, ça n’a pas de prix !
Prenez par exemple la dizaine de musiciens – un dixtuor donc – réunis sous l’appellation Tante Yvonne. Créée à l’initiative du Collectif Jazz de Basse Normandie sur invitation du festival Jazz sous les Pommiers en 2012, cette formation originale porte un nom qui est à lui seul une interpellation. Drôle d’idée en effet que d’affubler le groupe d’un tel prénom, d’autant qu’à observer la pochette, la dite tante semble plus proche d’une certaine Tatie Danielle que de la mamie gâteau… Première indication laissant subodorer un petit théâtre des opérations musicales pas comme les autres, impression renforcée par des titres qui semblent tout droit sortis d’un album du groupe Ange et son rock progressif..." ...Lire la suite...
 
Denis DESSASIS pour Citizen Jazz (www.citizenjazz.com)
"Suite à l'invitation, en 2012, du festival Jazz sous les Pommiers au Collectif jazz de Basse Normandie, est né cet orchestre de dix musiciens connus de la scène jazz régionale, et plus parfois.
Cédric Trevel est au tuba ou au trombone, François Rondel au saxophone alto ou à la clarinette, Jean Baptiste Perez au saxophone soprano ou à la flûte, Manu Piquery au fender rhodes, à la table sonore ou au piano, Nicolas Talbot à la contrebasse, Rémy Garçon au saxophone baryton ou à la flûte, Samuel Belhomme et Simon Deslandes à la trompette ou au bugle, Théo Hismahier à la batterie ou au vibraphone, et Yann Letort au saxophone ténor.
Le pianiste, principalement, et les deux trompettistes, en s'échangeant leurs solos, ont signé les compositions de l'album, qui se développent souvent en longues suites complexes, entre arrangements percutants et solos inspirés." ... Lire la suite...
 
Alain LAMBERT pour Musicologie.org (www.musicologie.org)
« Le Collectif Jazz de Basse Normandie ouvrait Jazz sous les pommiers au Magic Mirrors à l’heure de la sieste. Il était loin de nous endormir !
De l’inventivité, de l’humour, des compositions personnelles à l’écriture originale, des solistes enthousiasmants.
«Pourquoi Tante Yvonne ? Parce que tonton René...» C’est ce que dit Simon Deslandes, trompettiste, pour présenter la formation. Une histoire de famille, quoi ! Mais plutôt d’une famille unie où règne l’harmonie.
Et c’est ce qui fait la force musicale de ce collectif.
À moins que ce ne soit plutôt, au moment où nous changeons de première dame de France, un clin d’oeil à «Tante Yvonne» comme se plaît à le dire Nicolas Talbot, le contrebassiste, voulant sûrement souligner un choix musical «anti bling-bling» et c’est réussi.
Pas de paillettes mais du contenu !
... Lire la suite...

Denise Giard pour culturejazz (www.culturejazz.fr)